Comment diagnostiquer un joint de culasse HS

Si votre véhicule fonctionne bien c’est parceque le moteur est en bon état. Le moteur aussi ne marche convenablement que lorsque les pièces sont en parfaite santé. Cependant, il peut arriver des bugs dans le fonctionnement de votre auto.  Quand cette imprévue arrive, vous devez impérativement jeter un  coup d’œil  à l’expansion de la culasse de l’engin de votre véhicule. La culasse est la pièce maîtresse qui permet  au moteur de la voiture de marcher très bien. Lisez dans cet article, comment diagnostiquer le joint de culasse  HS.

Vérifier le bouchon de remplissage et la couleur de l’huile moteur

Lorsque vous sentez les symptômes de bug dans votre moteur, ouvrez le capot de la voiture.  Après cela, trouvez le vase de remplissage de l’huile moteur. Pour vite le repérer, c’est simple. Le vase se retrouve généralement auprès du moteur et distinguable à partir d’un symbole. Ce symbole  est une burette orangée ou jaune que vous retrouverez sur le bouchon.  Une fois cela repéré,  vérifiez si une sorte de liquide mayonnaise s’est coagulé sur le bouchon. Si c’est le cas, alors l’étanchéité du joint de culasse  a pris un coup.

Pour vérifier la couleur de l’huile moteur, rassurez-vous que le moteur de votre véhicule est froid. Pour cela, immobilisez la voiture et patientez quelques heures.  Ensuite, ouvrez le récipient du liquide, l’huile moteur. Dans le cas où le bouchon serait également couvert d’un liquide mayonnaise, vous devez le nettoyer.  Ce nettoyage doit être effectué à l’aide d’un chiffon microfibre. Après cela,  défaites le bouchon puis vérifiez si la couleur de l’huile est très claire. Si oui, cela voudra dire que le liquide de refroidissement  s’est mélangé à l’huile.

Démarrer la voiture et observer la couleur de la fumée d’échappement

Pour ce cas-ci, mettez-vous au volant puis actionnez le contact pour conduire sur un trajet de quelques mètres. Ce que vous devez observer en conduisant, ce sont les voyants de votre tableau de bord. Dans la mesure où le voyant du liquide de refroidissement, celui de l’huile  moteur et/ou encore le voyant du moteur seraient allumés, il y a un souci. Cela voudra simplement dire que les symptômes de votre joint de culasse sont positifs.   

Pour la vérification de la couleur de la fumée qui sort de votre échappement, gardez le moteur en marche et donnez un coup de frein à main.  Sortez du véhicule et observez votre tuyau d’échappement. Le joint de culasse est totalement HS si la fumée qui se dégage est blanche et en grande quantité.

Analyser la température du moteur et essayer le chauffage

Lorsque le joint de culasse est complètement cramé, votre moteur émettra une température au-dessus des 95 °C. Cette dernière entrainera l’excès de consommation d’huile moteur. Mis à part cela,  le niveau de liquide de refroidissement baissera considérablement.  Tout cela se traduit par la fuite de fumée blanche lors de la conduite.  Enfin, l’autre remarque, c’est le dysfonctionnement du chauffage du véhicule.

Une fois que le joint de culasse est en panne, vous pourrez remarquer que le chauffage de la voiture ne fonctionne plus.  Ces différentes étapes  témoignent du fait que vous devez revoir la culasse de votre auto.

News

Retrouvez l'actualité

Les différents types de carte grise

La carte grise fait partie des documents les plus importants dont on peut disposer. En effet, il s’agit d’un document officiel qui est l’équivalent d’une