Comment reconnaitre un joint de culasse defectueux et comment le reparer ?

  • Post category:Divers

Le joint de culasse est une pièce essentielle au bon fonctionnement du moteur. Il assure que le liquide de refroidissement ne soit pas en contact avec l’huile moteur. En effet, si cela survenait, le moteur subirait une panne. Cet élément permet également d’avoir un bloc moteur hermétique et une chambre de combustion sèche, afin que la puissance développée par les combustions permette une distribution optimale. Etant une pièce d’usure comme la courroie de distribution, ce joint d’étanchéité perd de son efficacité au fil du temps. Pour ne pas abîmer votre moteur, voici les symptômes d’un joint de culasse défectueux et l’intervention à effectuer.

Les signes d’usure d’un joint de culasse

Il est essentiel de remplacer un joint de culasse défectueux avant que celui-ci n’entraîne de graves dommages sur votre moteur. Un ou plusieurs des signes suivants indiquent son usure :

  • Une fumée de couleur bleue ou blanche sortant du pot d’échappement invitent au changement urgent du joint de culasse.
  • Une augmentation de la consommation en carburant reflète généralement un manque d’étanchéité au niveau de l’huile moteur.
  • Le bouchon du compartiment de l’huile moteur s’enduit d’une substance épaisse ressemblant à de la mayonnaise en cas de défaut du joint de culasse.
  • L’huile moteur se pare d’une couleur plus claire dans le cas où le joint de culasse n’assure plus la séparation avec l’eau de refroidissement.
  • Le circuit du liquide de refroidissement présente des dégradations, comme une fuite du bocal d’expansion ou une dureté inhabituelle des durites d’eau.
  • L’activation des voyants d’alerte : moteur, huile moteur, température ou liquide de refroidissement.
  • La surchauffe du moteur, soit une température supérieure à 95°C.
  • La consommation élevée d’huile moteur.
  • Le disfonctionnement du système de climatisation est généralement dû à l’usure du calorstat ou du joint de culasse.

 

La procédure pour le changement du joint de culasse

Le remplacement du joint de culasse requiert avant tout de vider complètement le bocal du liquide de refroidissement. Pour cela, ouvrez la vanne de vidange du radiateur. Ensuite, l’on continue par la dépose du joint de culasse, en commençant par ôter les durites, vis, écrous et boulons qui assurent sa fixation à la culasse. L’étape suivent consiste à lubrifier cette dernière avec de l’acétone pour enlever les impuretés et résidus. Le nettoyage doit aussi être réalisé au niveau de l’emplacement du joint et des compartiments du bloc moteur.

Ce n’est qu’une fois ces zones nettoyées que l’on peut procéder à la pose d’un nouveau joint de culasse. Fixez la culasse au-dessus avec tous les éléments. Ensuite, il ne faut surtout pas oublier de remplacer le liquide de refroidissement, en versant directement dans le bocal d’expansion.

Cette intervention requiert de disposer de gants de protection, d’une boîte à outil, d’un nouveau joint de culasse, de 5 litres de liquide de refroidissement et d’une bouteille d’acétone. A noter que cette pièce est vendue à l’unité et non en kit, à un prix compris entre 30 euros et 150 euros. En effet, que ce soit pour les voitures Citroën, Peugeot, Audi ou autres, les prix varient selon les modèles. Cependant, à cause des frais de main d’œuvre, le coût de remplacement classique d’un joint de culasse avoisine les 600 euros. Toutefois, en cas de négligence, de graves de dommages peuvent survenir. Dans ce cas, les frais de réparation peuvent atteindre 3 000 euros.